Travail acceptable

  • Votre travail ne doit ni vous rendre malade, ni vous surmener.
  • Les travailleurs doivent avoir l’occasion de se remettre à jour et d’acquérir de nouvelles compétences.
  • A côté du travail il doit rester suffisamment de marge pour la famille, les amis, les loisirs.
  • Votre travail doit vous donner la perspective - aujourd’hui comme demain - d’un revenu juste et stable.
A ces conditions seulement les emplois méritent le label de qualité « travail acceptable ».
 
Par ‘travail acceptable’ nous n’entendons pas seulement le fait d’avoir un emploi « agréable ». Un travail acceptable, c’est surtout un travail qui donne la garantie aux travailleurs - qu’à long terme -, ils pourront continuer à fonctionner dans l’entreprise, sur le marché du travail et dans la société en général.
 
Voici une checklist utile pour :
  • mettre votre boulot et celui des collègues de votre entreprise ou de votre organisation sur le grill (test de qualité);
  • entamer la discussion sur les points de friction liés au travail acceptable et comment les aborder et les résoudre;
  • vous inciter à mettre le ‘travail acceptable’ concrètement à l’ordre du jour de la concertation sociale dans l’entreprise et de proposer des améliorations acceptables. 
Additionnez le nombre de réponses (entourées d’un cercle) dans la colonne de droite pour obtenir le nombre de points de friction. Avec vos collègues et sur base de la liste de points de friction, vous pouvez fixer les priorités et formuler des propositions.
 
Pour plus d’information et/ou d’aide, n’hésitez pas à contacter votre secrétaire.