Omar

Omar ne l’a jamais fait. Je m’appelle Omar et je travaille dans une entreprise de vente en gros de produits métalliques. Comme magasinier, j’ai toujours su où trouver les choses mais depuis les hommes ont été remplacés par des robots et doivent être guidés par des ordinateurs. Seulement, je n’ai reçu aucune formation pour cela. Il arrive souvent que des mauvais produits débarquent sur le comptoir du département des ventes.
Les gens n’ont pas toujours l’occasion de poursuivre et d’étoffer leurs formations. Les avancées évoluent plus vite que les compétences. De plus, l’augmentation de la pression sur la rentabilité et la productivité impacte la vie des travailleurs.
Pour l’ACV-CSC METEA, nous voulons mettre en avant que le travail doit pouvoir se faire dans un climat de motivation et de permettre de laisser du temps pour la formation et l’apprentissage.