Discussion sans langue de bois entre militants et syndicats

J’ai 34 ans et nous avons 1 enfant. Nous travaillons tous les deux très dur. Je n’ai moi-même pas un salaire très élevé, dans la confection. Et ils veulent y toucher. Comment est-ce qu’ils osent? Je n’ai pratiquement jamais manifesté dans ma vie, mais cette fois-ci je suis tellement fâchée…!
  • Ce saut d’index va me coûter 497 euros par an, déjà rien que sur mon salaire. Le gouvernement veut que je travaille encore plus de 30 ans. Cela signifie que la perte de salaire atteindra plus de 15.000 euros sur toute ma carrière. Cet argent aurait pu me servir à assurer l’avenir de mon enfant (pour payer ses études p.ex.,…)
  • Dans notre entreprise, nous sommes régulièrement en chômage temporaire. L’allocation n’est déjà pas très élevée, et on va encore perdre l’index + subir une diminution de l’allocation de 7,1% + un calcul plus désavantageux.
  • Et dans le même temps on nous prédit des factures plus élevées pour l’eau, le gaz et l’électricité.
  • Sans oublier que l’école de notre enfant coûtera plus cher.
En tout cas, mon syndicat peut compter sur moi pour participer aux actions de protestation.
An Vermeir – VAN DE VELDE (Schellebelle)
Jeune ménage pénalisé