Discussion sans langue de bois entre militants et syndicats

«Nous sommes venus ici à deux délégations syndicales, en front commun, et nous resterons unis tout au long de la manifestation. Nous devons montrer que nous sommes ensemble, c’est comme cela qu’on sera les plus forts. Dans notre usine, une seule assemblée a suffi pour rassembler les collègues et nous décider à aller jusqu’au bout du combat». 
Giovani Severino, INDUSTEEL BELGIUM, Charleroi.