Conseils de délégués

ES delegues
En 4 années de mandat, on arrive tout doucement à instaurer un dialogue avec l’employeur. Lui comme moi étions novices en matière de concertation sociale… Il a compris le positif d’avoir une délégation syndicale. Pour arriver à ce résultat je conseille d’avancer pas à pas, ne pas brûler les étapes. On instaure un dialogue, tout en gardant chacun son rôle. Il ne faut pas avoir peur de poser les bonnes questions aux bons moments et d’insister pour obtenir les réponses. Une certaine reconnaissance de chacun dans son rôle s’installe alors petit à petit. 
Il a aussi fallu rallier les ouvriers car peu étaient syndiqués et ils ne connaissaient pas encore la revendication collective. Certains d’entre eux étaient d’ailleurs résistants au syndicat. Au fur et à mesure de services, d’infos données à chacun, de problèmes collectifs auxquels on trouve une solution, d’assemblées générales… aujourd’hui, il y a beaucoup plus d’affiliés à la CSC, et dès qu’un souci se pose avec l’employeur, on vient nous trouver, on nous téléphone… C’est aussi cela, la reconnaissance du travail que nous fournissons.
Michel et Alain, délégués du secteur garages, Luxembourg