Remise de pétitions au cabinet Peeters


Cet après-midi nous sommes rendus au cabinet de Kris Peeters avec la CSC BIE, la LBC-NVK, CNE ainsi que les collègues de la Centrale générale de la FGTB et de ABVV Métal pour y déposer pas moins de 67.778 pétitions.

Par ce geste, nous insistons sur la nécessité d’augmentations de pouvoir d’achat substantielles et la nécessité impérieuse d’un nouveau cadre pour les fins de carrière. La nouvelle loi salariale qui a été rédigée avec des logiciels truqués par le gouvernement fédéral, bloquent toute augmentation sérieuse du pouvoir d’achat des travailleurs en limitant la marge à 0,8 %. 

En outre, l’exécution intégrale du Pacte pour l’emploi suite à l’accord estival, empêche toute rectification, voire toute révision de l’ensemble du cadre des fins de  carrières. 
Très peu de commentaires du cabinet vu le gouvernement en affaires courantes et l’absence de clarté sur les accords politiques conclus au sein du gouvernement. 

DE LA MARGE POUR LE POUVOIR D’ACHAT ET UN NOUVEAU CADRE POUR QUE QUALITE DU TRAVAIL ET FIN DE CARRIERE OFFRENT DE VERITABLES CHANCES A LA CONCERTATION