CP 111 - Salaire des jeunes

“Ce n’est pas parce que nous sommes jeunes que nous devons gagner moins.”
Pendant les négociations dans les secteurs du métal et du textile dont ACV-CSC METEA assure le suivi, il a été question de l’intention du gouvernement fédéral Michel de réinstaurer des salaires moins élevés pour les jeunes travailleurs. Ce gouvernement veut diminuer les salaires des jeunes de moins de 21 ans. Ceci sous le prétexte de la lutte contre le chômage des jeunes.
Le gouvernement semble ne pas se rendre compte que cette mesure discrimine les jeunes travailleurs et ceux qui ont choisi de suivre une formation technique ou professionnelle. Avec ces mesures, les filières techniques et professionnelles sont déconsidérées. Alors qu’on manque de travailleurs ayant bénéficié d’une formation technique. Quel avenir proposons-nous aux élèves venant de ces filières qualifiantes ?
Cette proposition vient s’ajouter à d’autres mesures gouvernementales qui désavantagent également nos jeunes :
  • Accès moins rapide à une allocation complète en cas de chômage temporaire au début de la carrière
  • Accès moins rapide aux allocations de chômage complet et aux indemnités de maladie au début de la carrière
  • Impact des modifications au niveau du calcul de la pension.
Dans les secteurs, nous sommes toujours disposés à collaborer de façon positive à la mise en place d’une alternative ‘faisable’ qui s’attaque au cœur du problème.
Dans plusieurs secteurs, les syndicats et les employeurs ont d’ailleurs fait une déclaration paritaire afin que l’on n’applique pas cette mesure.
C’est un signal clair envoyé par les partenaires sociaux au ministre de l’Emploi Kris Peeters.
Nous attendons toujours une réponse ou une invitation du ministre.