Allocation complémentaire en cas de RCC

La part de l’employeur est totalement à charge du Fonds social avec un minimum de € 5,73 par jour, à condition que l’ouvrier ait 3 ans d’ancienneté dans le secteur et puisse en apporter la preuve.
Pour les systèmes suivants de RCC, le Fonds social prend en charge l’indemnité complémentaire dès que l’ouvrier atteint l’âge de 60 ans (avant 60 ans c’est l’employeur qui s’en charge):
  • RCC 56 ans, 40 ans de carrière;
  • RCC 58 ans, 35 ans de carrière métier lourd;
  • RCC 58 ans, 33 ans de carrière, travail en équipes dont 20 ans de travail de nuit;
  • RCC 58 ans, 33 ans métier lourd.
Un ouvrier ayant verrouillé ses droits dans le cadre du RCC auprès de l’ONEM (uniquement possible pour le RCC à partir de 60 ans ou le RCC à 58 ans moyennant 38 ans de carrière), verra également verrouillé son droit à l’indemnité complémentaire du Fonds social.