Allocation complémentaire en cas de chômage temporaire

Conditions
  • Se trouver en situation de chômage temporaire pour raisons économiques ou intempéries.
  • En cas de force majeure par suite d'un incendie dans l'entreprise.
  • Bénéficier des allocations de chômage légales.
  • Être au service d’un employeur appartenant au secteur de la récupération de métaux.
  • Compter minimum 15 jours d’ancienneté dans l’entreprise.
Durée
À partir du 1er juillet 2017, le paiement de l’indemnité complémentaire par le Fonds en cas de chômage temporaire pour raisons économiques, intempéries et incendie sera limité à 36 jours par année calendrier, dans la semaine de 6 jours. À partir du 37e jour, l’employeur est tenu de payer l’indemnité complémentaire, et ce sans limitation dans le temps. 
L’indemnité complémentaire sera indexée de 1,54 % à partir du 1er juillet 2017, elle passera alors à € 6,10 par indemnité de chômage et € 3,05 par demi-indemnité de chômage.
Montants
  • € 6 par allocation de chômage.
  • € 3 par demi-allocation de chômage.