Travail temporaire et intérimaire

Les ouvriers conservent leur ancienneté acquise dans le cadre de contrats à durée déterminée ou d’intérim lorsqu’ils sont engagés sous contrat à durée indéterminée. Dans ce cas, une nouvelle période d’essai ne doit pas être prévue.
Les entreprises peuvent uniquement faire appel à des contrats journaliers dans le cadre du travail intérimaire lorsqu’elles savent préalablement que la mission sera inférieure à 5 jours ouvrables.
Spécifiquement pour les intérimaires qui passent à un contrat à durée indéterminée, un délai de préavis réduit peut tout de même être prévu pendant les 3 premiers mois du contrat à durée indéterminée par le biais d’un contrat de travail individuel.
Les contrats intérimaires suite à une augmentation temporaire du travail doivent être transposés par l’employeur en contrats à durée indéterminée après 6 mois.