Pension extralégale Non-ferreux

Le secteur des non-ferreux n’a pas de Fonds de pension sectoriel, mais oblige toutes les entreprises à affecter chaque année un montant indexé de € 196,60 (1) ou 0,6 % du salaire individuel à une pension extralégale au niveau de l’entreprise. Certaines entreprises ont en outre choisi d’affecter une prime récurrente et indexée de € 339,65 (1) à une pension complémentaire. 
Depuis le 1er janvier 2015, la cotisation patronale versée pour chaque travailleur dans une pension complémentaire a été majorée de 0,1 % sur le salaire brut individuel. 
Le 1er janvier 2016, cette cotisation patronale a été augmentée de 0,30 % (à moins qu’une autre formule d’assurance n’ait été choisie au niveau de l’entreprise). 
Dans le cadre de l’égalité de traitement entre les travailleurs intérimaires et les travailleurs fixes de l’entreprise, les cotisations pour les travailleurs intérimaires, versées par l’entreprise pour leur période d’occupation comme travailleur intérimaire, seront également payées avec effet rétroactif.
(1) Montant au 1er mai 2017.