Salaire Monteurs

Index
Dans le secteur des monteurs, les salaires sont liés automatiquement à l'index.
Le gouvernement avait décidé de bloquer l’index pendant la période 2015 et 2016. Entre-temps ce blocage n’est plus de mise et les salaires sont de nouveau indexés selon le système sectoriel. Il est toutefois important de savoir que la « perte » subie en raison du blocage de l’index par le gouvernement ne pourra pas être corrigée, et qu’elle aura donc des conséquences sur tout le reste de la carrière. 
Dans le secteur monteurs, les salaires sont indexés le 1er juillet de chaque année. Ce jour-là, les salaires seront chaque fois adaptés en fonction de « l’inflation réelle ». Pour déterminer l’inflation réelle au 1er juillet, l’index du mois de juin de l’année en cours est comparé à l’index du mois de juin de l’année précédente.
Vous trouverez ci-dessous le barème salarial actuel et les barèmes des dernières années:
Enveloppe entreprise
La marge salariale de 1,1 % peut être affectée de façon alternative au niveau des entreprises, par le biais d’une CCT d’entreprise. Il faut que cette affectation alternative se concrétise à partir du 1er juillet 2017. En cas d’affectation alternative, il doit s’agir d’un avantage récurrent. Les entreprises ont jusqu’au 30 juin 2017, ou jusqu’au 30 septembre 2017, pour conclure de telles CCT. 
À défaut de CCT d’ici le 30 juin 2017 / 30 septembre 2017, tous les salaires seront majorés de 1,1 % à partir du 1er juillet 2017. 
Les entreprises qui utilisent toujours le système d’écochèques (qui n’ont donc pas conclu d’accord pour convertir ceux-ci en un avantage alternatif) ont une fois encore la possibilité de transformer ces chèques en une alternative.
Augmentation des salaires
Tous les salaires bruts sont majorés de 1,1 % à partir du 1er juillet 2017, à moins qu’une alternative ne soit trouvée au niveau de l’entreprise.
Salaires minimums
Les salaires de base et salaires effectifs seront également majorés de 1,1 % à partir du 1er juillet 2017.