Petit chômage Fabrications métalliques

Un travailleur a le droit de s’absenter de son travail avec le maintien de son salaire dans certaines circonstances bien précises. Ces courtes périodes d’absences sont ce que l’on appelle « petit chômage » ou « congé de circonstance ». Ces congés peuvent être utilisés pour des circonstances familiales, telle qu’un mariage ou un décès ou pour remplir certaines obligations civiles.
Dans différents secteurs, la réglementation « petit chômage » a pu être améliorée. Voici les améliorations obtenues pour le secteur des fabrications métalliques :
Mariage
Mariage du travailleur: 3 jours.
Contrat de cohabitation
Lors du dépôt d’un contrat de cohabitation, l’ouvrier a droit à 3 jours d’absence rémunérée. 
Décès
Décès du conjoint, d'un enfant du travailleur ou de son conjoint, du père, de la mère, du beau-père, du second mari de la mère, de la belle-mère ou de la seconde femme du père du travailleur: 3 jours dans la période se situant entre la veille du jour du décès et le jour suivant les funérailles.
  • 1 jour, le jour des funérailles pour le décès de tout autre parent vivant sous le même toit que l’ouvrier.
  • 1 jour, le jour des funérailles pour le décès du tuteur/de la tutrice de l’ouvrier ou d’un enfant mineur d’âge adopté dont l’ouvrier (h/f) est le tuteur/la tutrice.