Prime de fin d'année Commerce du métal

Montant

La prime de fin d’année correspond à un treizième mois ou au salaire horaire du 31 décembre multiplié par le nombre d’heures par mois. 
Ce nombre varie en fonction du régime de travail:
  • 40 heures/semaine: 173,33 heures.
  • 39,5 heures/semaine: 171,17 heures.
  • 39 heures/semaine: 169,00 heures.
  • 38,5 heures/semaine: 166,83 heures.
  • 38 heures/semaine: 164,67 heures.
  • 37,5 heures/semaine: 162,50 heures.

Conditions

Au 31 décembre de l’année considérée, être inscrit depuis au moins trois mois au registre du personnel.
Le travailleur qui, au 31 décembre, ne compte pas encore un an d’ancienneté, recevra un douzième de prime de fin d'année par mois d’occupation (prorata). Chaque mois entamé est considéré comme entièrement presté.
Il existe également un système de prorata pour les cas suivants:
  • Un licenciement signifié par l’employeur.
  • Un départ volontaire de l’ouvrier en cas de chômage temporaire.
  • Un départ volontaire d’un ouvrier ayant au moins 3 ans d’ancienneté dans l’entreprise.
  • La fin d’un contrat à durée déterminée ou d’un contrat de remplacement.
  • La fin d’un contrat pour force majeure.
  • Le RCC.
  • Rupture d'un contrat par consentement mutuel moyennant une ancienneté d'au moins 3 ans dans l'entreprise.
Droit à une prime complète lorsqu'au cours de l'année écoulée, l'ouvrier :
  • est parti en RCC.
  • est décédé.
Certaines absences sont également assimilées à des prestations effectives sous certaines conditions:
  • Congé de maternité et congé de paternité.
  • Accident (de travail) ou maladie (professionnelle): max. les 12 premiers mois.
  • Chômage temporaire: maximum 150 jours.